Spécial rentrée : Et si tout se jouait à la maternelle ?

Classe école Perel Montessori - Aix en Provence

Plus de 4000 jeunes écoliers ont fait leur rentrée jeudi 2 septembre dans les écoles maternelles publiques ou privées d’Aix en Provence. Une première étape jugée essentielle dans le développement de nos enfants : motricité, langage, propreté, sociabilisation, créativité, conscience de soi…Et si l’avenir de nos petits se jouait en Maternelle ?

L’avenir des enfants est une source d’angoisse fréquente chez les parents. Entre un chômage persistant et une élite surdiplômée, notre jeunesse d’aujourd’hui est plus que jamais soumise à la pression de la réussite, instaurée par la société française. Une culture du classement et de la compétition scolaire qui fait figure de dogme dans l’hexagone comparativement à d’autres pays. Pour autant, la réussite n’est pas un mot à proscrire dès lors que nous mettons du sens et que nous prenons en compte l’enfant dans son intégralité dès son plus jeune âge.

De la maternelle classique à la maternelle alternative

Que ce soit par la méthode classique ou d’autres méthodes alternatives types Montessori, Freinet ou Steiner, l’apprentissage en école maternelle s’axe sur les fondamentaux : l’éveil, la langue et le bien vivre ensemble. Cependant les écoles alternatives proposent des projets pédagogiques plus avancés plaçant l’enfant comme l’acteur de son propre enseignement et épanouissement. Camille, éducatrice à l’école Perel Montessori nous explique :

Quelle est la différence entre une école maternelle classique et une école maternelle Montessori ?

« La différence se situe au niveau de la méthode. Notre mission en tant qu’éducateur, est d’accompagner les premiers pas de l’enfant dans la construction de sa personnalité et dans sa relation aux autres. Nous avons non pas un programme mais « une progression » que nous lui proposons pour développer l’autonomie, la compréhension et gestion des émotions, l’estime et confiance en soi en plus des fondamentaux classiques. »

Comment appliquez-vous la méthode au quotidien ?

« Nous accueillons les enfants de 3 à 6 ans dans des classes de 18 maximum afin de garantir un accompagnement personnalisé. Toutes les sections sont mélangées et se retrouvent dans un espace aménagé à hauteur d’enfant afin qu’ils puissent prendre le jeu, le livre ou les pochettes éducatives selon leur envie du moment. Nous évaluons la progression de l’enfant à travers un bulletin d’observation. Ici il n’y a pas de notion d’échec ou de punition, chaque action est porteuse de sens que nous transmettons aux enfants.

Quel est le bénéfice de cette méthode ?

« Les enfants deviennent autonomes rapidement. Ils sont épanouis et acquièrent des bases solides sur l’estime de soi et la confiance en soi. Ils développent leur curiosité ce qui les amène à dépasser les attentes d’un enseignement classique. Il n’est pas rare de voir certains enfants lire et écrire avant d’entrer en CP. »

De l’épanouissement personnel vers la réussite sociale

Finalement la réussite ne dépend pas d’une bonne note à l’école ni d’un parcours exemplaire pour garantir à notre enfant la sécurité matérielle. Elle dépend essentiellement de son développement personnel qui le conduira à franchir chaque obstacle de la vie et donc de réussir.

« En favorisant l’estime de soi des tout-petits, on les amène à avoir plus d’assurance en eux, à prévenir des difficultés d’adaptation et d’apprentissage et à vivre plus d’espoir. Il s’agit sans nul doute du plus grand héritage éducatif qu’on puisse leur donner. »

Germain Duclos (psychoéducateur canadien)
Derniers articles
Toutes nos Rubriques

Découvrez le petit dernier AixClam 360° !